ce petit commentaire s’adresse à un auteur de commentaires schizophrènes, je ne veux pas le mettre plus dans l’embarras en vous disant qui il est, à fortiori ils sont nombreux dans son cas, ils se reconnaitront

fleurdebourracheil est interdit de parler pour un autre

à fortiori en le traitant d’imposteur
c’est fatalement grotesque, mais l’ubuesque nous y sommes habitués en babylonie, is it not ?
parce qu’au nom de la liberté-même vous prétendez qu’il n’a droit qu’à UNE voie, celle de se jeter dans l’espace comme sauter dans une piscine sans vérifier qu’il y a bien de l’eau dedans et devenir une balle de flipper dns l’échiqier des guerres fratricides et du coup l’on déclare que douze années de révélations ininterrompues, d’une oeuvre d’esprit remarquée apparemment puisqu’elle entraine des vagues d’inspiration… autant de révélations et de travaux immenses et harassants, faits par pure bonté envers des êtres que l’on aime et parce qu’on les aime, autant de miracles de compréhensions que d’autres enfèrmeraient derrière leurs voiles de terreur, quand on les conviait à les passer avec nous
on a posé les remèdes afin qu’ils puissent être trouvés
autant de révélations donc abouties, comme un point sur le i le nettoyage du smog dans toutes  les villes autour du globe terrestre serait « rien faire » et « dormir tout le temps » aujourd’hui
personne ou presque pour dire merci, ni fête ni rien, on attend que le système dise
ABATTOIR dit-il et ça continue ?
on en va pas repasser douze années de jugements ininterrompus contre l’homme, vient le jugement contre babylone, il a commencé il y a un an déjà
cette chose qui voudrait nous intrdire d’user de notre cerveau que l’univers nousa donné, on dervait à coup de red bull le transformer en gelée
douze années de révélations ininterrompues elles furent, vous pouvez en partie les retracer sur ce site, la grande part est inscrite dans les eaux du cosmos car il fut porté dans la lumière des instants
à ceux qui furent humbles et attentifs les grandes joies
aux autres de tout déformer vous ne vous souviendrez de rien
c’est pour cela que l’on écrit le verbe et la mémoire juste
et non inique, pour que vous puissiez vous reprendre un autre jour
car sans respect de rien ni des plus grandes merveilles que l’on a le droit d’observer, celui qui s’éveilla dans votre amour, quand il a  simplement suivi l’autre voie qui lui était offerte et qui serait bien plus utile lui dit son propre coeur, excusez-le s’il sait trop bien l’écouter, en révélation encore cette deuxième voie puisqu’elle était oubliée partout sauf en Asie, celle de construire un sanctuaire, mais cet effort vous ne l’avez fait ni donc vu, comme aucun de ses efforts pour votre clarté d’esprit, vous consommez son esprit et carrément tout son être, prétendant faire mieux, mais en définitive vous n’aurez rien fait du tout que chercher la gloire dans le regard des autres, du néant déjà, les mondes abstraits numériques s’éteindront à la première panne électrique
un simple merci suffirait pourtant et vous seriez vraiment là
et vous ne vous traiteriez plus de marionette, car il n’est pas dans la nature de l’eau de retenir les êtres, mais de les bâtir
tant pis pour ceux qui surfent et qui dès lors ne connaitront jamais la vague elle-même
Babylone ou les millions de conditions posées à l’amour et son esprit de vérité
votre cécité volontaire est affligeante, d’autant plus quand votre sujet n’espèrerait pas mieux qu’un VRAIS procès en bonne et due forme si déjà jugement fut posé sur de simples paroles généreuses, plutôt qu’un jugement éternel sans fondement où s’abattent toutes vos jalousies, un procès ininterrompu sur douze années et des parodies s’étalant plus loin que les siècles
on ne peut refaire ce qui fut fait déjà, le Shar déjà passé et même le plaidoyer du porteur d’eau y est inscrit, passé, digéré.
Sa pensée est la seule porte qui reste, toute la babylonie s’exalte d’un grandiose AGENDA DE DEPOPULATION et comme au premier jour de la rébellion, on n’impose pas quoique ce soit aux autres, on veille sur soi d’abord, de bien être régi par les sept qualités qui bâtissent l’aom
vous piétinez les droits de l’aom et vous vous demanderez où ils ont passé quand VOUS en aurez besoin
il y avait pourtant bien mieux à faire et marcher en tandem vaut mieux que marcher chacun en croix
mais quand l’esprit a parlé aux assemblées il ne s’attend pas qu’il y ait des légions de perroquets qui répètent inlassablement ses paroles en déformant tout, uniquement parce que les médias mal-élevés se permettent de détruire la vie des gens dans leur soif de pouvoir aveugle et qu’ils se posent en modèles, vous n’avez pas besoin de modèles, mais d’écouter vos anciens, quand ils ont encore leur tête et qu’ils n’ont pas plus peur de la grippe que d’alsheimer… horrible époque que ce squelette babylonien sans esprit, de télés qui hurlent des fausses joies et vous à qui je m’adresse aujourd’hui, pilleurs de l’esprit, violeurs des coeurs
avez-vous songé à l’étreinte de l’océan d’Amour qui nous attend ? Vous feriez mieux
vous pratiquez la pire punition envers vous-même : l’anéantissement de VOTRE expression en faveur d’un autre, alors même que personne ni ne vous le demande ni ne vous le souhaite
juste tout le contraire
voyez avec océan d’amour
et pas avec moi pour vos problèmes d’étages
je vous attends sur l’horizon depuis douze ans et bien des arbres y ont poussé déjà, si bien que déjà la chambre haute s’y est formée et on va y fêter la Pâque, la fraternité nous relie aux confins de l’espace
sinon raccrochez

~ par bubbledom - Ea sur mars 14, 2013.

Une Réponse to “ce petit commentaire s’adresse à un auteur de commentaires schizophrènes, je ne veux pas le mettre plus dans l’embarras en vous disant qui il est, à fortiori ils sont nombreux dans son cas, ils se reconnaitront”

  1. Tu es plus à l’aise avec la plume qu’avec la webcam, mais dans toutes les situations tu interpelles avec beaucoup de patience et de sensibilité! J’ai découvert ton Site avec le lien sur les Obolix pour nettoyer les chemtails! Je connais bien ceux que tu nettoies pour les avoir observés depuis l’autre rive du lac côté français. Tout comme les nuages de Tchernobyl, ils ne s’arrêtent pas aux frontières et ces quadrillages effroyables s’étendent dans toute la vallée du Rhône, du Léman au Mont-Blanc et de Genève à Marseille. Cela fait des heures que je parcoure tes pages, rebuté tout d’abord par la langue de Shakespeare, j’ai fini par comprendre les renvois successifs de page en page, découvrant ta prose et tes révélations sumériennes. Je recevrai avec bonheur tes futurs commentaires qui ne peuvent qu’éclairer ceux qui cherchent à comprendre. J’ai compris pour ma part que la vérité n’est jamais acquise, mais elle ne peut se révéler qu’à ceux qui la cherchent. Il semble bien que je ne suis pas passé là par hasard.
    Bien amicalement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :