quels fils de Brutus …

joyeux 1er aout !!!… furent les plus violents conquérants de l’histoire se demande-t-on aujourd’hui sur agoravox…

En termes de violences psychologiques et en conséquence physiques et sur la dévastation des esprits qui s’opéra par leur truchement, les plus brutaux, sans nul doute possible, furent les 200 immortels de babylone qui semèrent effroi et terreur sur une humanité naissante, ne lui enseignant que meurtre, hiérarchie « divine », mystification, culpabilité, terreur, rapine et pillage et ainsi… à leur suite…
 
l’empire romain et ses cohortes de crucifixions qui longeaient la via appia en permanence pendant des siècles, symboles de sa superbe pax romana et de la gloire des Césars.

Et à sa suite en tradition martiale, la merveilleuse église très chrétienne de Constantin et plus tard du très saint père de Rome et de son armée de Jésuites affamés de pouvoir et puis, sous la houlette des conquêtes royales européennes, l’assujettissement des tribus libres et des producteurs agricoles partout dans le monde, appelés affectueusement moutons par les banksters et leurs multinationales, qu’ils développèrent sur le monde moderne comme une hydre abrutissante sous la glorieuse couronne de la reine des crapauds, la couronne de terre d’angles qui acheva de « civiliser » les tribus récalcitrantes à leur hiérarchie immensément radieuse et très très « supérieure ».

Vous pensez sans doute que la civlisation occidentale a aussi fait de grandes découvertes et c’est vrais, mais cette lignée se sera toujours arrangée pour récupérer les lauriers, pensez à Tesla et à Einstein, lequel des deux vous a apporté le plus de bienfaits concrets ? Connaissez-vous Nicolas Tesla ?

Connaissez-vous les rouleaux imprimants des sumériens d’il y a 5000 ans ? Non, c’est Gütenberg qui vous a été enseigné.

Connaissez-vous les tablettes d’astronomie des sumériens encore, dignes de manuels d’astronomie du XXe siècle ? Non, on vous a parlé de Copernik et de Galilée, menace d’inquisition encore bien mémorisée.

Vous souvenez-vous d’Orphée et de ses chants lumineux ? De la Grèce antique qui essaya d’égaliser les couches sociales ? Non, on vous a enseigné Platon et ses aberrations étatiques totalitaires.

Connaissez-vous les cataliseurs électriques égyptiens ? Non, on vous a manipulé sans cesse pour que l’humanité reproduise les technologies qu furent détruites durant la guerre des dieux racontée dans toutes les traditions.

Foutaises ? Quoi ? l’histoire ou le décervellement en cours ? Où est la barbarie selon vous maintenant ? Chez les religions qui ont apporté des enseignements de civilisation aux hommes ? Des enseignements qui s’adressent à la psyché des hommes et non à leurs muscles et que seuls les plus abrutis prennent littéralement ?

Cette supériorité présumée, cette hyperviolence mentale de l’empire est la source de toutes les barbaries sur terre, se répandant comme une contagion de la terreur entre les peuples et elle ne dure « que » depuis 4000 ans.

Auparavant, avant le sinistre âge du bélier, règnait une bien autre optique et c’est dans cette censure, cette obscurité règnante sur sa propre histoire que l’humanité dut chercher sa voie comme des poissons dans une eau mentale, spirituelle, corrompue et répugnante. Détruisant systématiquement les civilisations dès qu’elles entraient en phase de stabilisation et d’abondance

La pollution des eaux aujourd’hui, qui fait disparaitre les espèces marines, en est le miroir absolu.

~ par bubbledom - Ea sur septembre 25, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :