pouvoir de l’amour ou amour du pouvoir

désormais les aomc’est toujours la même chose…

par exemple… comprend-on enfin que toutes les cultures et spiritualités forment un arc-en-ciel ensemble, dont chaque composante enrichit les autres et met les autres en évidence…

voici que débarquent des abrutis qui rabougrissent toujours l’esprit à un empilement de cailloux et voudraient nos obliger à former une institituiton matérielle et coercitive. Simplement parce que eux ne savent pas le comprendre autrement.

En réalité une compréhension ne demande rien de plus que d’adapter notre manière de faire avec les autres et non de construire un paliatif institutionel à cette nécessité intérieure-là.

Toujours le même cirque… et ensuite on se demande oourquoi ces institutions font parfois exactement l’inverse de ce qu’elles prônent. Parce que en fait elles ont été créées pour !! Elles sont des mirages, des décors qui devraient remplacer notre reconstruction intérieure !! L’unité du vivant n’est pas enmurable et une application uniformisée de rites ne remplacera jamais la communion intime de l’être avec son univers.

Le pouvoir ou l’amour il faut choisir, nous dit-on.

Le pouvoir, la pauvreté de l’esprit et les richesses matérielles

ou l’amour, le partage matériel et la plénitude de l’esprit.

Pourquoi les deux ensemble sont interdits ? Simplement parce qu’on ne s’enrichit réellement qu’en partageant, encore faut-il le comprendre.

Mais aussi parce que les Rothschilds ont fait de la matière une arme, même de la nourriture.

Nous sommes tous des victimes consentantes… ou pas.

Et un grand déblayage de lieux communs, de mauvais programmes qui rendent malades, est absolument nécessaire.

Retrouver la nuance !! Au lieu de nous laisser constament biaiser par l’attrait du jugement sur autrui et bercer par cette dualité ravageante du « tout ou rien ».

 Bien que dans sa manifestation nous ne sommes pas Dieu, nous pouvons apprendre son ordre harmonique, chance que nous donne de vivre l’être humain, mais pas décider du monde dans lequel nous vivons, à moins d’absolument vouloir être déclarés parasites en ce monde et… balayés un jour de celui-ci.

~ par bubbledom - Ea sur septembre 21, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :