at last you are out of their hands

collage 1992 - voyageje suis estomacqué… est-ce ainsi qu’on l’écrit ?

bref…

 

oui nous pleurons la mort du grand chanteur et de l’incroyable et hors-norme danseur Michael Jackson.

J’ai reçu une formation de sanitaire à l’armée, c’est tout ce que je voulais apprendre de cette incorportion involontaire, mais je ne l’ai pas regretté ainsi, devenir sanitaire correspondait à mes aspirations et le principe de milice reste le meilleur, impossible de putsch militaire en suisse et c’est une garantie dont nous sommes fiers… bref, je serais santiaire ou objecteur si on m’obligeait à la faire. Cela raconté en-dehors du fait que mon métier est dans la médecine préventive (que Rockefeller voudrait criminaliser).

J’ai appris « les gestes qui sauvent » et les paroles à dire à l’accidenté étendu là… des questions telles que « avez-vous un besoin urgent  ?? » ou allez-vous enfin vous lever ? » … on nous avait bien dit que parfois il était nécessaire de casser des côtes pour réanimer un coeur arrêté…

comme il fut fait à monsieur Michael Jackson.

Seulement j’ai appri qu’on devait faire cela exceptionellement à des personnes TRES CORPULENTES ! Des personnes dont la masse corporelle emp^chait d’atteindre efficacement le coeur pour qu’il pompe si on le presse… mais…

briser les côtes d’un gars aussi frêle que Michael Jackson équivaudrait à… le tuer…

je suis doublement peiné…

 

un enterrement planétarisé… l’humanité mise à l’unisson autour de ses amours, mais déclenchés en rafales numériques autour d’évènements sitôt abstraits quand on pense aux vautours qui tournent autour des enfants du sahel ou au génocide du Darfour.

Mais gare à nous si on évoque l’infect récupérage pour faire une dernière tournée de fric… on est insulté d’insensibilité et qu’on serait dépourvu d’empathie de ne pas pleurer en cadence des télévisions traduisant ce grand spectacle à la mémoire du chanteur aux quatre coins du globe…

Même les prisoniers de Caracas dansaient en de superbes chorégraphies du chanteur… qui étaient pile au poil prêtes pour saluer le départ aux cieux du chanteur de Neverland…

 

comment est-ce possible sans avoir été soigneusement préparé à l’avance ?

mais là, toute cette tristesse utilisée pour couvrir les étranges dictats de la city of Columbia, siège de la FED et de l’oppression militariste dans laquelle elle voudrait enfermer tout le monde. Et… semblerait-il assoiffer toute la Californie pour protéger des petits poissons qui existent partout sur la planète !!! des centaines de hectares sont asséchés, les arbrres fruitiers mourants, ignoble. 60’000 paysans nourris aux frais du contribuable alorsa qu’il suffirat d’ouvrir les vannes et ils pourraient travailler à nouveau !!

La mort de Jackson prend une autre coloraton d’un coup.

La city of Columbia, siège de la réserve fédérale americaine, oui, l’usine à dollars siègeant sous une autre constitution que l’americaine, celle liée au roi Georges III d’Angleterre sais plus si c’est le troisième ou le quatrième… bref, un épisode capital de l’histoire des states qui fut… apparemment et complètment oublié…)

… on en a connu un de Georges aussi n’est-ce pas… qu’Obama s’est empressé de remercier pour les admirables services rendus à la glorieuse patrie… c’est un peu comme s’il restait entouré d’un halo royal… les anges déchus doivent en être paf… bref.

Aujourd’hui on nous refait le coup we are all american ?  

c’est le second élément qui me peine parce que ces agissements sordides je n’en tiens pas compte parce qu’ils me donnent des envies de vomir, mais la mort de Michael Jackson est bien sûr le deuil dont nous parlons.

Mais il n’y a pas de deuil possible sans justice et comme tous les innocents qui paient pour le chlor dans la piscine de ces messieurs je crois que la coupe est pleine.

 Car la FED justement, de cette superbe cité, digne du Vatican dans Rome ou de westminster dans Londres…  annonce aux americains qu’ils vivent désormais en régime socialiste … accrochez-vous… les chantres du néo-libéralisme transnational trouvent aujourd’hui que: le socialsime est le meilleur remède pour sauver le capitalisme… !!!

alors là je décolle…

la logique bat son fort à wall street…

 

on en tombe des nues … c’est un peu comme si on nous demandait d’abdiquer de toute raison, de se décapiter volontairement en quelque sorte.

Mais ce socialisme-là donc… celui qu’ils déploient en versant illégalement des centaines de milliards à la FEMA, voyons un peu à quoi elle les a utilisé hormis des bases souterraines dont personne ne sait à quoi elle vont servir  … c’est très nationalsocialismé n’est-ce pas ? … tous les agissements du gouvernement dans les faits, hormis les discours incompréhensibes de sieur Oblabla en face de la continution tétue de cette stupide guerre dont plus aucune argumentation ne vient justifier la perpétuation sanglante, ressemble plus à du stalinisme je trouves pour ne pas dire pire.

 

Mais bon allez… je vais donc faire comme le nombre…me laisser bercer par les radios empiriques et m’accrocher aux mots volants et éphémères qui sifflent entre les belles dents de cette nouvelle effigie aux délusions.

Il y a l’occident qu’on rêve et le vrais, celui qui n’est pas dans les écrans, celui qui explose des enfants parce qu’ils ont eu le malheur de naître au mauvais endroit sur la planète…

c’est quand même délirant de constater que les deux n’ont PLUS RIEN en commun.

L’occident rêvé est comme cet enterrement à Bambi, disneyworld ou les vaches à lait se transforment en big mac, quoi de mieux pour une planète ?

Seulement je ne sais pas dans quelle galaxie elle existe …

Parce qu’on ne laissera pas cette planète être entièrement gangrénée !!!

 

Bambi avait  trouvé un nom très aproprié pur une telle planète: Neverland.

Le pays de jamais. La féerie interdite en ce monde…

par des fous furieux qui ont l’obsession du contrôle d’autrui et que Michael Jackson connaissait peut-être de trop près.

C’est bon, la coupe est pleine.

Et il est passé minuit déjà.

Je vous salue dans ces temps de tristesse et je suis bientôt à la rue alors ce sont mes derniers textes.

Je vous remercie de votre assiduité, elle m’aura appri bien des choses.

~ par bubbledom - Ea sur juillet 9, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :