Histoire

comme déjà dit, il y a les remèdes.

Dont l’histoire…

cela vous a-t-il aussi frappé que l’histoire IMPORTANTE qu’on nous inculque est faite des guerres les unes après les autres, comme si de se souvenir des dates des grandes batailles pouvait nous être d’une quelconque utilité. Ou comme si on voulait nous dégoutter sciemment d l’humanité et de son histoire justement.

C’est la non-histoire… on nous a bassiné de pré-histoire… mais on nous apprend la non-histoire. Précisément celle où tout reste identique, la haine, la haine, la haine.

Mais ce n’est pas l’histoire.

L’histoire c’est la mémoire.

L’histoire c’est celle de la conscience. Qu’avons-nous appris ?

L’histoire c’est celle de la pensée, la réalité est celle qui définit notre pensée, parce que c’est notre pensée qui définit où nous nous trouvons.

Du moins croyons-nous cela, jusqu’à ce que nous comprenions que le monde a des lois harmoniques précises et que nous tombons malades si nous nous écartons d’elles. Cela nous ne l’inventons pas et aussi peu que nous ne nous sommes créés nous-mêmes, mais nous apprenons le dessein universel du père de tout. Voici donc l’histoire.

L’histoire est son histoire, elle est ainsi la nôtre parce que le père de tout a des représentations infinies de lui-même dans les univers.

L’inverse ne fonctionne pas bien sûr, nous ne décidons pas de la réalité qui nous entoure, c’est une des folies les plus horripilantes de notre temps de voir un tel état d’esprit circuler.

Oh… la même débilité qui a atteint les veilleurs quand ils ruminaient sur mars, avant d’attaquer la terre et de coloniser ses habitants. Ceci il y a 4000 ans quand ils furent appelés les anges déchus.

Voici de l’histoire, bien enterrée car la version officielle absurde qui ne cherche même pas de logique entre les éléments disparates trouvés et qui est le fruit complet des élucubrations de ces mêmes…, alors que tous les éléments de la dite proto-histoire s’alignent avec une facilité déconcertante dès qu’on tient compte du récit d’Enki et des Anunaki qui peuplèrent la terre plus de trente mille ans, longtemps avant que l’humanité ne naisse entre leurs mains.

L’histoire… esentielle…

C’est Puma Punku dans les Andes, c’estTenochtitlan avec sa pyramide de la lune et celle du soleil, les plus grandes cités aztèques nous dit-on… non aztèques, mais Anunaki.

Les pyramides innombrables à la lune et au soleil de l’autre côté du globe en Asie.

Pour une raison évidente.

Or pour le soleil, argent pour la lune.

Dans les mains des nobles morts Incas on plaçait une amulette d’or dans la main droite et une d’argent dans la main gauche. Même symbole. Dualité astonomique des astres les plus importants pour la terre, donc une indication géographique liée à l’observation intensive du lieu.

C’est le noyau de la pensée Anunaki. Observer. La dualité de l’espace, les deux astres majeurs pour la vie sur terre, la marée provoquée par la lune et la chaleur du soleil, l’homme et la femme, la nuit et le jour, la dualité dont est issue la danse de la vie et la procréation des espèces, c’est la vie sous l’angle de la poésie, avant tout.

pas la dualité issue du jugement transformant tout en agents du bien et en agents du mal… aplatissant tout sur son passage comme un rouleau compresseur avide et aveugle, jetant les hommes dans des croyances justifiant leurs haines réciproques, entretenues constamment comme des trésors précieux.

ça c’est la non-histoire précisément. Vous le voyez maintenant ?

Les disques trouvés en 1991 dans un crop circle en Allemagne sont aussi un d’or, le deuxième d’argent et le troisième de bronze, arborant le même dessin, celui-même du crop circle où ils furent trouvés.

cela se passe aujourd’hui… car l’histoire est dans les livres… mais celle-là ne nous sert qu’à mieux comprendre l’histoire qui se déroule aujourd’hui.

L’histoire est celle de la conscience, de l’esprit… les babyloniens aiment penser que ce sont leurs muscles qui sont importants, quand ils sont déjà de la poussière poussée par les vents cosmiques.

http://www.youtube.com/watch?v=glzrzjGl__o

L’histoire est significative. Signifier. Exactement le propos de Stonehenge, fait du nombre exact de pierres pour signifier la longitude et la latitude exacte où est construit l’ensemble… qui nous dit en d’autres termes « regardez, nous savions exactement où nous sommes, nous venions de l’espace car nous avons pu mesurer exactement notre position dans l’espace stellaire, nous avons établi les douze constellations pour vous et nous vous rappelons notre existence, nous désirons vous ouvrir la mémoire » … c’est fou non ? Je n’invente rien, s’il fallait signifier la signification de Stonehenge avec des mots cela donnerait à peu près cela.

En serions-nous seulement capables aujourd’hui d’une telle prouesse ?

Avec des blocs mégalithiques allant jusqu’à neuf tonnes ?

peut-être… tandis que s’exclament les babyloniens « bien sûr, nous savons tout faire, jamais une civilisation n’est allée aussi loin ! »

vraiment ? dans la connerie sans doute.

Oui…

jusqu’à oublier de bêtes puits aériens capables de faire fleurir les déserts… et qu’on laisse mourir l’afrique dans la sécheresse ne répandant pas cette mémoire essentielle.

L’histoire n’est pas importante, elle est vitale !!!

Ou en occultant tout des évidences de technologies antrieures aux nôtres simplement parce que cela ne cadre pas avec notre système de croyance établi. De la paresse là qui fait oublier en permanence la facilité déconcertante avec laquelle on fabrique 12 volts d’électricité avec une jarre emplie de vinaigre et un tibe de cuivre placé dedans.

Imaginez qu’on les multiplie. Vingt jarres de 12 volts cumulées donnent ?

Un générateur de 140 Volts…

Et des hiéroglyhs égyptiens viennent encore nous montrer un hélicoptère et des engins volants

http://www.youtube.com/watch?v=sxllptqVSYk&feature=related

L’histoire contient tout ce qui permet d’exister en ce monde et que les dieux ne seront plus là pour vous apprendre comment manoeuvrer les éléments afin qu’ils soient des alliés et non des ennemis !!!

C’est précisément ce qui fut appelé la voie des anciens et préservé partout en-dehors de la mésopotamie tenue par les anges déchus qui se sont délectés d’enfoncer des mystifications grotesques aux hommes, comme le « péché d’Adam » et autres balivernes stupides et cruelles, les plongeant dans des terreurs mystiques indéfinissables et rendant leur réalité complètement abstraite, jusqu’au point où aujourd’huil devant la destruction de leur planète … ils rient en disant que c’est le monde du mal… ben voyons. Vraiment parfaitement aberrant, oui.

Aujourd’hui l’habitude nous a amené à les appeler les religions du livre. les plus sanguinaires toutes les trois sur terre, bannissant, vomissant, criminalisant, justifiant des barbaries, maudissant, instaurant partout où cette pensée fut apportée que crainte et sang !!! la misériorde devant se tapir elle-même en leur sein comme un criminel tenu en observation constante et brisé sous le joug du jugement en permanence, l’oeil d’Enki enfermé dans la grande pyramide sociale des anges déchus.

Même avec l’évangile du christ… que lui-même n’en a jamais écrit… on le remarque sans peine…

et il fut précisément crucifié par ces bien-pensants encore érigés en docteur de la lo
i et de la foi… amenant saint benoit… à croire qu’il peut décider de qui ira en enfer et qui au paradis !!!

Voici de l’histoire, de la vraie, pas faite uniquement de dates de batailles passées et de mariages de princes qui se contrefoutent de l’humanité, la regardant comme du bétail à manoeuvrer… dans la plus pure tradition des anges déchus d’alors, enseignant une histoire les représentant en de glorieux monarques quand c’est une suite de bains de sang que ces mêmes imposèrent partout.

L’histoire sont les éléments qui permettent de comprendre les batailles d’aujourd’hui.

Mais la mémoire ne se perd pas, parce que l’histoire est dans l’esprit et l’esprit précède nos consciences, quiconque observe un tout petit peu la nature s’en rend compte assez vite.

Il faut des fous furieux pour croire qu’ils décident de leur environnement et d’imposer leurs courtes vues comme des établissements honorables… quand en fait seuls des buts bassement mercantiles et des recherches de pouvoir sur autrui sont pourchassés par les reptiles… entendez ceux qui n’utilisent que leur cervelet, pas des extraterrestres à têtes de reptiles !!

Oui, je sais, vous avez vu les statuettes représentant un dieu sumérien qui a un visage de serpent, mais leurs « casques d’aigle » avaient toutes sorte de variantes apparemment, qu’on retrouve en Egypte… les têtes d’animaux des dieux… étaient des casques de cosmonautes qui n’avaient plus d’autre utilité que de mystifier et de terroriser les populations.

Vous comprenez de quelle nature était le minotaure par exemple ? Un nephilim n’est-ce pas ? Avec un casque à figure de taureau sur la tête.

On comprend mieux l’interdiction émise de reéprésenter les dieux… les hommes ne devaient JAMIS se souvenir quils avaient les visages des Anunaki !!!

Des géants, des cyclopes, des méduses et des sirènes auront-ils créés génétiquement, pour mieux parodier encore l’oeuvre des Anunaki sur terre, pour noyer encore mieux la conscience des hommes dans des terreurs sans nom et brouiller leur mémoire… l’âge du bélier fut une véritable folie sur terre, une abomination sans précédent avec des monstres transgéniques partout, des monstres issus des folies des anges déchus.

Ils furent vaincus à thermopilès par les spartiates nous dit encore l’histoire… deux cents guerriers de perse, qui aimaient s’appeler « les immortels »… deux cents… comme les deux cents Igigi qui fondirent de Mars sur la terre en allégeance à Marduk à babylone !!! Oui Xercès es un de ses multiples noms apparemment, dont Yaweh… se camoufler sous diverses appellations devint leur leitmotif pour se faire oublier et mettre tout le mal sur le dos d’un seul… celui précisément qui ne peut s’empêcher d’avoir ce sentiment indécrottablement paternel avec l’humanité et de lui expliquer ce qui lui arrive, cet amoureux de la vérité, ce porteur d’eau-là, Ea le sumérien, lêsprit de vérité des chrétiens, des hommes de bonne volonté entendez… A-travers 4000 ans on aura tout fait pour préserver la civilisation de la barbarie des anges déchus.

Je vais me coltiner une nouvelle synthèse je crois… elle mature… je vous en ferai part. Tant de mémoires affluent.

Vous connaissez Fahrenheit 451 ? C’est la température à laquelle le papier prend feu.

Il décrit un monde fasciste où les livres sont interdits et les hommes doivent porter la mémoire des livres en en connaissant un seul, entièrement par coeur. Ils les partageront avec leur enfants et chaque famille devient dépositaire et gardienne d’un livre précis.

Il nous faut songer à y revenir je crois.

Des fois qu’un jour le père de tout éteigne toutes ces machines.

~ par bubbledom - Ea sur mai 30, 2009.

Une Réponse to “Histoire”

  1. On dis souvent que l’histoire a été écrite par les vainqueurs …

    Et ce n’est pas faux … Des milliers de bibliothèques, représentant le savoir dans des temps immémoriaux ont été détruites sciemment …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :