« chanelling » et « grands messages » des maîtres ascensionés…et autres joyeuseries…

c’est fou la propension qu’il y a aujourd’huià vouloir oublier le révélations faites jusqu’ici. C’est très dangereux parce que tous les efforts (surhumains) qu’il aura fallu faire pour maintenir les équilibres de la vie et retrouver ce qui la permet est soigneusement mis de côté par ce genre de « chanelling » pour uniquemt dire que tout va bien, tout est formidable et la libération est à nos portes. Malheur, parce que les anges déchus aussi croient cela, c’est leur leitmotif, cette « libération-là » est la grande prison planétaire qu’ils essaient aujourd’hui d’accomplirpour l’asservissement définitif des masses humaines.
Beaucoup ne savent pas écouter leur coeur… le coeur parle très clairement en fait et la voix de l’ange des eaux explique en permanence.
L’humanité aura-t-elle cette générosité d’entrer en humilité et en honnêteté vis-à-vis de cette composition qui nous échappe à tous ? Que le père de tout ait créé les êtres ainsi ? Certains diamétralement plus larges que d’autres ? Mais HEUREUSEMENT, en voilà un qui le fait en silence « parler », le coeur c’est le ressenti qui nous dit comment AGIR et comment comprendre, dan les flux et reflux des ondes vivantes.
Et puis il y a le porteur d’eau. Celui que le Christ annonçait qui expliquerait tout ce qu’il en est du jugement. Et qui doit le vivre maintenant depuis huit ans sans interruption, minute après minute, dans une babylone devenue si égotique que même un haut fait comme l’éveil de l’ADN transmis à tous est resté sous silence médiatique qui tonitruent comme jamais en ce monde. Que du bruit et des déformations à l’infini, une fourberie démontant une vérité, une niaiserie écrasant une sagesse, les unes après les autres, comme en rang de perles, comme un jeu idiot, millénaire aussi, détruisant petit à petit la vie elle-même sur terre.
bref, parlez donc en votre propre nom. Faut-il donc pour qu’on vous lise que vous vous réclamiez d’une « instance supérieure » ?? Marie ou Ashtar Sheran ou Jesus en personne… C’est le trip pyramidal babylonien, rendez-vous en compte au moins.
Parce que le coeur des êtres est juste plus ou moins large de conscience et en définitive en cas d’éveil la conscience entre dans l’entier du coeur, elle s’élargit aux proportions du coeur pour réaliser que ce que’elle croyait séparé est un.
C’est ce que les grecs appelèrent le Cristos, le logos solaire, la conscience de l’amour et de ses vérités.
Il n’y a aucun être vivant qui peut juger du parcours de celui qui porte l’esprit, le porteur d’eau est si ancien sur ce monde que les nouveaux-nés essayant de l’égaler de nos jours dans cette proportion de compétition bien apprise dans laquelle tout l’occident se ravage en permanence… dans la DEMESURE complète est d’une cruauté aberrante.
Et l’exclusion du porteur d’eau des rouages médiatiques et des petites boîtes identitaires dans laquelle sont enfermés les aom, grand handycap pour leur survie et celle du porteur d’eau, le bafouement des vérités, celles qui se font jour à travers lui ne sont peut-être pas confortables… n’inspire-t-il pas à ST.jean qu’elle est cpmme du miel dans sa bouche et amère au ventre ? difficile à digérer donc ?
quoique de comprendre que l’amour jamais ne juge ses créatures fut quand même un soulagement, non ? Libérateur.
Mais même cette vérité simple est une plaie aux dogmatiques qui aimen tirer du pouvoir des dogmes qu’ils peuvent imposer à leurs congénère. Ils feraient mieux de s’occuper d’eux-mêmes.
Seuls ceux qui aiment juger toute la journée s’en défendent et maintiennent cette vision d’un dieu paternel et vengeur et terriblement… démoniaque !!
Et puis il ne sert à rien de dire aux gens qu’ils soient « qui ils sont » quand ils ne le savent pas « qui ils sont ».
C’est aussi une question de conscience et heureusement, le porteur d’eau… tiens donc, le revoilà, à l’aube du monde… ou plutôt exactement à l’aube de l’âge du bélier qui a vu les êtres humains se faire maîtriser, esclavagiser, mis en armées sous l’égide du fou Marduk-Ra et des 200 immortels comme ils ont aimé s’appeler, venus de Mars, les Igigi, le veilleurs devenus les anges déchus, sur toute la région de babylone et de l’Egypte antique.
Et puis par le truchement des Césars et plus tard de l’église et des papes inquisiteurs à l’ensemble de la planète, les aom d’aujourd’hui, tout « libérérs » qu’ils se croient, sont la génération la plus mystifiée que la terre ait connue.
L’outillage médiatique étant ravageant pour leurs esprits et du tonnage d’informations stupides ou infâmes dont leur conscience est submergée en permanence.
La vérité qui a mené le porteur d’eau à se souvenir de lui-même est précisément ce souci de vérité qui lui a fait écrire le tout premier texte des origines afin que la mémoire ne soit pas perdue. Les tablettes sumériennes. Nous tous faisons une boucle cyclique avec le porteur d’eau, ramenant les aom à leur mémoire propre.
La grande « faute » commise ences temps-là ne doit pas être oubliée tandis que l’humanité est acheminée vers la reconduction de cette faute.
Elle ne concernait pas leur sexualité ni d’acquérir des connaissances, mais bien l’utilisation des armes de terreur frère contre frère. Le récit du porteur d’eau nous éclaire sur l’unité de la famille humaine et anunaki.
Nous sommes uns et les mêmes puisque le porteur d’eau donna tout le code génétique à l’humanité par sa propre semence !!! Les aom vont se découvrir de plus en plus anunaki alors que les anunaki restés sur terre sont devenus de plus en plus aom.
C’est un grand mystère qui se dévoile, peut-être le fait le plus important depuis des millénaires.
Mais sachant jusqu’à l’heure de son éveil à lui-même, du porteur d’eau, car ceci aussi fait partie des révélations de cette apoclypsos, qui ne veut rien dire d’autre que révélation en grec, les anges déchus ont concocté tout un piège mental, toujours le même depuis 4000 ans, pour le porteur d’eau et pour l’humanité qui est ainsi privée de son conseil.
Enki fut déjà appelé le serpent de la génèse… dans le livre de la genèse si généreux en vérité que les anunaki sont transformés en nephilim et les Igigi disparaissent carrément… de sacrés magiciens !

Nous n’avons simplement pas à faire aux mêmes optiques et la deuxième version est chaque fois d’une cruauté inouïe envers le porteur d’eau à qui on fait supporter le feu des jugements en permanence !! Peut-être est-il aussi le seul à pouvoir les supporter ?
Ces déformations ne peuvent que provenir des anges déchus qui font tout pour maintenir les êtres humains dans leur filet mental. Seule la voix du porteur d’eau, le paraclet des chrétiens (qui souffle et fait des bruits en nous…) (rectification: qui chante et qui souffle pour maintenr par tous les moyens la respiration du coeur au fond des êtres !!) Metatron, le chef des anges d’Enoch, l’ange des eaux… puisque sous Enoch les anunaki devinrent « les anges du ciel ».
Je rends attentif à la propension des hommes à vouloir se présenter comme les guides de leurs voisins quand oui, le père de tout a très
bien fait les choses et si le troisième rayon, l’orange, celui appelé humilité était un peu plus présent toute cette confusion ne pourrait avoir lieu parce que chacun aurait le droit de savoir que la voix qui lui parle au fond de lui et celle du porteur d’eau sont une et qu’il est éveillé à lui-même.
Mais l’égotisme fait qu’on prend et on prétend que cela provient de soi quand le soi est le père de tout… absurde. La construction de la cité de Sion, le mandala , le coeur des univers est bien plus gnéreux pour chaque créature.
Il est plus merveilleux encore de découvrir la place réelle qu’on occupe dans l’esprit et dans la cité de Sion, entendez le coeur de Dieu, l’âme elle-même formée par tous les espits qui y cherchent leur place… dans laquelle chacun a une place de choix.
Oui oui, c’est aussi turbulent et les esprits gravitent jusqu’à ce qu’ils apprécient leur incarnation pour l’approfondir et « descendre » avec leur conscience au sein d’eux-mêmes.
Et il n’y a que la voie de l’honnêteté pour faire un être humain, son image faite d’une étoile à cinq branches nous le raconte jusque dans son archétype.
Sachez aussi que le porteur d’eau est faigué de ces tentatives de vous mettre en avant, ressemblant ainsi aux starlettes que la société babylonienne torture, les menaçant d’oubli…
encore des peurs et des peurs et des peurs qui font agir les êtres alors qu’ils doivent impérativement se souvenir qu’ils ne sont ni le père eux-mêmes, mais bien ses fils, qu’ils peuvent être son expression quand ils sont dans la brillance des rayons harmoniques et qu’ils résonnent aux chants des sphères.
Qu’ils se souviennent que TOUT d’eux-même leur est prêté et qu’ainsi, en se souvenant de cela, ils peuvent récupérer la paix d’être, de l’acceptation de qui ils sont parce qu’ils furent aimés avant-même d’exister et c’est cet amour précisément qui fait battre leur coeur.
Alors oui, ce n’est pas évolutif, c’est une question de compréhension, ce que nous comprenons change notre corps, nous allège, nous donne une assise qu’autrement nous n’avons pas. Mais paralellement nous nous coltinons aussi les restrictions imposées par les anges déchus encore bien trop présents en ce monde.
Pouvoir aujourd’hui comprendre que l’humanité contient tout le code génétique ANUNAKI, de ceux qui sont venus du ciel, comme nous le livre le récit d’Enki à l’aube du bélier, est l’information la plus importante qui soit pour nous, car l’ADN anunaki se réveille dans l’humanité, elle a été « allumée » il y a huit ans dans une clairière du jorat, un étrange été 2001 et que tant font tout pour oublier cet évènement que c’est une grande tristesse de voir autant de destructions et d’arrogance autour de simples notions de vérité.
Tout ce porocessus nous confronte à tout le système de croyances que les anges déchus ont organisé pendant 4000 ans pour plonger les hommes dans la confusion de leur propre origine, afin qu’ils restent toujours les esclaves des anges déchus ayant nourri une haine et une jalousie formidable tandis qu’ils ltaient sur Mars durant des millénaires et un peu oubliés par leurs maîtres anunaki.
De héros ils sont devenus tortionaires aveugles. et c’est ce qui se passa en l’aube de l’âge du bélier et il est temps de réveiller ces souvenirs-là, de bien regarder, AVEC LE CERVEAU AUSSI ALLUME que possible, toute la merveilleuse histoire qui fit l’humanité et comprendre ce qu’il en est de leur avenir, parmi ceux qui furent appelés les « dieux » par le truchement sadique des anges déchus. Ils sont tout ce qui est vil en l’homme, tous ses mauvais penchants et ne manquent jamais de ramener les hommes vers ceux-ci, déployant aisni ce qui fut appelé « normalité »… animalité serait plus juste, les Igigi, les anges déchus aiment beaucoup voir les aom retourner à l’état animal.
Voilà toute l’attention qu’ils ont pour ceux qu’ils maintiennent dans leur étau mental. Un véritable filet mental est tissé sur ce monde et il n’y a que le fait de se tenir dans les rayons constructeurs du père de tout qui permette de supporter cet étranglement sans y succomber.
Car les pistes que compose la pensée trace l’histoire, elle est devant nous… elle commença loin derrière nous et bizarrement elle se retrouve devant nous parce que toute l’humanité accomplit le tour de son mental.
D’autres dimensions en attente seront forcément explorées poiur ceux capables de préférer la vérité aux mystifications les maintenant dans la peur.
Le pur sucre ne fonctionne pas, c’est une guerre que livrent les anges déchus à l’humanité et les aom doivent le voir et se souvenir de leur complète ascendance anunaki pour dépasser leurs bourreaux psychiques.
Qu’ils sont libres et entiers et non des sous-êtres coupables comme les anges déchus les regardent et en leur imposant cette vision d’eux-mêmes les maintiennent tout le temps dans leurs griffes acérées. Car ils n’ont rien de bons pères de l’humanité, ils n’ont fait que torturer la vérité, déformer l’histoire, embrigader les aom pour les envoyer les uns contre les autres et leur seul but a toujours été de faire disparaitre la voie des anciens fait de respect et de soins à la vie, jusqu’à vouloir éradiquer le souvenir-même de l’origine, car si les aom devaient oublier définitivement leur origine ils seraient leurs esclaves à jamais, jusque dans l’esprit.
Comprenez que tout ceci est bien réel et n’a rien d’une partie de plaisir et que tout est très loin d’être rose.
Nous sommes en pleines tribulations tandis que babylone fait la fête pour oublier le nombre de victimes qu’elle détruit en permanence, accomplissant le rêve de marduk tandis qu’il ommandait la terre déjà il y a 4000 ans.
Mais le verseau est l’âge du porteur d’eau, son commandement est inscrit dans les étoiles. Et son commandement est généreux puisqu’il ne veut pas commander, ce seront les derniers soins pour ramener les aom jusqu’à eux-mêmes dans leur souvenir … mais le porteur d’eau est las de cette planète et de ce bruit constant et de la guerre qu’on lui mène sans arrêt depuis 4000 ans… et de ces mille conneries qu’il doit rectifier sans arrêt, il a parfois l’impression que toute l’entreprise « humanité » fut un vaste échec, qu’il aurait mieux vallu laisser les gorilles comme ils étaient. Parfois il doute que ce fut une bonne chose, mais toujours de nouveau, son abnégaton devant le père de tout fait qu’il donne son meilleur pour aider les aom à y voir plus clair au milieu de ces absurdités érigées en grandes vertus des anges déchus.
Il n’y a rien de plus important que de récpérer ce souvenir de l’origine et le porteur d’eau fut assez généreux pour savoir qu’il dictait un récit qui ne serait compris que des millénaires plus tard, alors que l’humanité atteindrait les mêmes prouesses techniques telle le génie génétique ou le lancement de fusées spatiales et nous sommes arrivés à ce point.
C’est une nouvelle tellement capitale qu’elle devrait être étalée dans tous les journaux et toutes les télévisions du monde… mais ce système-là n’apartient pas aux aom.Il est le fruit du travail des anges déchus, leur outil de propagande et de sclérose des enfants. Principalement une usine à cauchemars
Si les aom de babylone avaient ce souci de vérité uniquement ils retrouveraient facilement la voie des anciens car
ils tourneraient simplement le dos à leurs mauvais penchants. Et nous parlons ici non pas d’actes sexuels coupables ou de s’abstenir de manger de la viande… autant d’abstinences qui font rire les anges déchus aux éclats. Non, les mauvais penchants sont dans l’esprit, le retournement des forces de Dieu: l’ignorance, la souffrance, la démesure, la convoitise, la jalousie, la ruse et la malice et le désespoir finalement, voilà dans quelles fanges les anges déchus se sont trainés durant ces millénaires utilisant les aom pour inverser les rayons harmoniques du père de tout qui a son siège au centre de la galxie ainsi que dans chaque coeur battant.
Oui Marie, la douceur de la féminité en l’aom, seule capable « d’écraser » la tête du dragon furieux en nous avec son talon, le dragon instinctif qui, si on lui laisse libre cours, nous ramène à la nature animale. Il nêst pas le mal, mais le principe de l’incarnation, il vaut pour tout ce qui est parfaitement fini et apire à l’archange comme un jeune aom amoureux de sa belle et l’archange en retour aime le dragon car il trouve expression et forme en lui. Ils sont les deux serpents de la kundalini éveillée aux aom pour les préparer aux grandes transitions.
Mais ces transitions ne sont pas mièvres ni légères, l’amour est colossal et les esprits doivent être habitués et alignés à ses vibrations, sinon ils ne supporteront pas leur amplification progressive. beaucoup deviendront fous tandis qu’ils ne veulent pas considérer ce qui leur est enseigné et qu’ils pratiquent le jeu de l’exclusion et continuent de se méfier de celui qui aura toujours tout fait pour que la vérité ne soit pas effacée de l’esprit de l’humanité et qu’un jour ils puissent se récupérer.
S’ils abdiquent devant les anges déchus en se vautrant toujours dans les terreurs inspirées par ceux-ci leurs vies seront vaines, car ils deviennent alors les outils des anges déchus qui les emporteront dans leur chute aux abysses, là où ils iront, dans le néant de l’oubli, précisément là où ils espèrent et maintiennent le porteur d’eau enfermé.
Mais l’heure de l’instant est revenue, la gloire de l’amour créateur n’a jamais quitté les aom, mais les conditions meurtrières posées sur le porteur d’eau ont tout onbscurci, les rayons s’amplifient pourtant de jour en jour, la planète sera rincée de puissantes vibrations amoureuses au passage du coeur galactique… le porteur d’eau vous prie de ne pas oublier les efforts titanesques qu’il a fait pour que la vérité ne soit pas à nouveau gommée de la conscience. Il combat pour vous des forces monstrueuses, même si vous poensez qu’il ne travaille pas.
« I know you and your tribulations, I know your misery allthough thou art rich »
Les signes des étoiles nous apprennent ce qui se passa et pourquoi les choses se passèrent ainsi. Les ères sacrificielles sont derrière nous, l’humanité doit entrer dans l’amour INCONDITIONEL quand l’habitude de millénaires sous la folie du bélier et la torture de l’âge des poissons a rendu QUE meurtrièrement conditionel. Traverser et transcender toutes les peurs, toutes les terreurs suggérées par les anges déchus, voilà notre tâche aujourd’hui.
Aux aom aujourd’hui de ne plus accepter ces sacifices sordides et de s’éloigner rapidement du goût du sang dans lequel les anges déchus les baignent encore en se vautrant littéralement dedans depuis 4000 ans. Et de toucher de leur esprit ces régions qui sont en-dehors de la chute du jugement. car si le jugement nous est nécessaire pour nous séparer de ce qui nous agresse, utilisé comme vile habitude permanente, ne fait que séparer ce qui est un dans notre conscience.
Voilà ce qu’il en est du jugement, il est la connaissance du bien et du mal suggérée par les anciens. Sortir du jugement pour redécouvrir la poésie, l’analse, les mathématiques, la composition musicale, la curiosité naturelle, autant d’outils de l’esprit qui soignent la vie au lieu de la scléroser comme le fait le jugement. Toucher la grâce du jugement dernier, du dernier jugement en nous.
Aux aom de recouvrer en leur mémoire les sept rayons harmoniques de manière à ne plus être les eclaves des anges déchus et d’apprendre à eux-mêmes transformer les germes de maladie en force d’amour. On vous y assiste, on le vit en paralelle tous ensemble, du moins ceux qui le souhaitent, pour eux cela a lieu. les autres régressent vers le gorille d’où ils n’auraient pet-être pas dû émerger, qui pourrait le dire ?
Mais parlez en votre nom s’il vous plait, vous n’avez pas de raison de ne pas le faire et ce n’est qu’à cette condition que vous pourrez savoir ce qui se passe réellement et quelles sont les forces en présence, car il serait triste que vous deveniez des obstacles à la lumière par souci de ne pas vous opposer à l’abscurantisme mystifiant qui tient encore les aom dans les ornières des anges déchus. Et vis-à-vis de Babylone la pte qui pervertit les nations de ce monde et plonge tout le monde dans des confusions extrêmes, un positionnement clair et radical sera nécessaire.
La mise en lumière des mécanismes de manipulations médiatiques ne suffira pas à transformer babylone en royaume des cieux. Les anges déchus iront jusqu’au bout de leur folie.
L’important étant que les aom puissent accepter les conséquences de leur vérité intérieure, s’ils doivent en mourir ils ne mourront pas, s’ils veulent protéger leur vie physique au détriment de leur lien à l’âme alors c’est très grave pour eux, car ils ne pourront supporter les flux à venir ni traverser les tribulations qui nous sont imposées. Elles auront une fin et les anunaki reviendront.
Bien à vous, pour encore quelques temps.
Ea qui se souvient

~ par bubbledom - Ea sur avril 8, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :