les tablettes du seigneur Enki : LA REVELATION !!!

Il est temps, pour ceux qui veulent comprendre l’histoire de l’humanité sans être embarqués dans des croyances délirantes, de se souvenir du merveilleux qui fit naître les aom.

Pour ceux qui voudraient savoir d’où provenaient les cités colossales, les pyramides, mais le visage sur Mars… Angkor Vath… les pyramides de tenochtitlan, les lignes des chariots célestes au Perou… Stonehenge… les jardins du Machu Pitchu… la construction de l’Edin… ou le socle d’atterrisage au Liban, appelé déjà le pays des cédres par Enki, il y a son récit justement, qui attend que les fils des fils . Comment Enlil, son frère, ne voulut pas de la présence des nouvelles créatures dans l’Edin habité par les anunaki et les en chassa. Nous ne ferons pas l’énumération complète ici de tous les mystères liés à cette terre ni de tous les éléments tirés dans les versions de la génèse qu’on nous a servi par la suite… un ensemble de vérités fagocitées. Voici l’histoire complète.

C’est désormais absolument vrais que la vérité est plus étrange encore que la fiction.voici un abrégé du récit d’Enki, d’après l’apport très important et autant controversée, mais néanmoins très honorable traduction de monsieur Zecharia Sitchin. Une grand humilité nous vient en découvrant ce récit qui tente d’élucider tant de parties manquantes de notre histoire, en clair, en entier, une mythologie qu’on ne peut comparer à aucune autre mythologie parce qu’elle n’en est pas une !!

Mais un simple récit, apporté jusqu’à nous aussi précisément que possible avec une honnêteté et une générosité dont ne saurait tromper la marque de fabrique de dignité et de noblesse.

Pour tous les amateurs de science-fiction particulièrement, ils seront juste ravis et hallucinés… parce que l’histoire de l’humanité est hallucinante !!! Pas la guerre du feu mes amis, pas du tout, mais bien plus la guerre des étoiles !!

Les tablettes de pierre du seigneur Enki

On les appelle les tablettes sumériennes parce qu’elles furent trouvées à Sumer… mais Enki est un anunaki et nous avons beaucoup de choses à nous souvenir aujourd’hui et nous préparer. Anunaki = ceux qui sont venus du ciel sur terre.

TOUS les textes que nous avons, anciens comme antiques, sont dérivés, inspirés entièrement de ces tablettes, le Mahabharata, le livre d’Enoch, le Talmud, la genèse de l’ancien testament,  les récits de Platon, tous sont-ils plus tardifs de siècles et de millénaires. On y trouve tous les éléments rapportés dans la bible, mais pas tronqués, pas mystifiés, pas inutilement mythologisés, les dieux égyptiens et grecs par exemple sont vraiment d’ordre des archétypes, tandis qu’il semblerait que le récit d’Enki met un point d’honneur à nous montrer que ces « dieux » venus de l’espace étaient des gens, comme vous et moi, mais infiniment plus avancés, bénéficiant de très longues vies sans doute, une de leurs années sur Niburu équivalant à 3600 ans terrestres… ils avaient le temps de voir passer des générations… hautement plus avancés que les aom puisqu’ils leur donnèrent naissance et toutes les raisons qui poussèrent les anunaki à faire de sorte.

Juste… époustouflant.

On est frappé par l’entier des éléments repris dans l’un ou l’autre texte ici tous rassemblés en chronologie exacte. Adamu et Ti-amat, le premier couple humain, oeufs fécondés en éprouvettes… et puis Adapa et Titi vont naître les premiers entièrement de la reproduction naturelle des aom, ils donneront naissance à ABael et Ka-in… Ka-in tuera son frère Abael… vous voyez ? La suite … tout y est… de la construction de cités pour les chariots célestes au sphynx et la construction de Babili par Marduk le fou qui se fera appeler Ra… Amon-Ra… et se proclamera le seul dieu au-dessus de tous les autres dieux… il est écrit aussi comment Marduk, le commandeur des Igigi sur Mars, des anunaki qui étaient restés là en station de relais pour les cargo venant de Niburu, amena les hommes dans un culte de l’après-vie prétextant connaitre un chemin vers Niburu… la planète d’origine… en passant par … la mort !!!

Vous devriez vous étonner de votre réaction induite d’accepter ce concept tant nous en sommes encore imprégnés !!!

Un vrais fou donc, puisqu’il est dit que les anunaki utilisaient des « chariots célestes » et des « chambres du ciel » pour voyager dans l’espace. Ainsi le fait que Marduk essaya de construire une nouveau lien terre-ciel alors que les anunaki devenus ses ennemis, parce que lui et ses sbires Igigi, les veilleurs, ne voulurent pas traiter les humains en égaux, détruirent tous les vaisseaux spatiaux et tous les aéroports pour empêcher marduk et les veilleurs de s’échapper de leurs crimes. Nous avons droit à la synthèse de plus de 800 textes anciens comme me l’a gentillement communiqué monsieur sitchin, l’auteur de cette synthèse. Très décrié, mais pour ma part je reconnais à l’esprit la faculté de retrouver sa mémoire au-travers des éléments de tout le livre vivant. Ce qui est vrais se resouligne en permanence.

En tenant compte de ce récit-chainon manquant, Ea-Enki, Enlil, Ninmah et tous les pères et mères de l’humanité qui allèrent jusqu’à enseigner une adoration du « père de tout » (la chrétienté ni le concept de dieu unique ne daterait donc des hénreux ou du christ ?) la religion égyptienne fut celle enseignée par Marduk qui se fait appeler Ra… on prépare depuis les hommes à sagement mourir et accepter de souffrir de leur vivant pour mériter le voyage sur Nibiru… euh au paradis… une absurdité donc qui nous a mystifié… qui nous a torturé… nous a drastiquement éloigné du chemin patient et sage des anciens qui amenèrent toutes les connaissances dont il faut faire bon usage et l’attachement à la fructification de la vie et non cette imbécile croyance que la vie n’a aucun sens puisque c’est dans la mort qu’on le trouve enfin, bien que n’en sachant jamais rien.

 Personne n’en est revenu. Si disent-ils, le christ. Bien, mais il faudra attendre son retour et en attendant la torture continue. 

On y apprend tous les liens manquants pour notre compréhension.

Il faut le lire, c’est probablement le texte le plus important qui nous ait été donné à méditer. Il est aussi important justement par le fait qu’il nous ait été caché durant 4000 ans !!!

Il fallait le XXe siècle pour entrer dans la croyance que s’éveiller est aussi une performance compétitive…. on ne compte plus les nimporte quoi.

Savoir mener une charrue et entretenir du bétail reste bien plus utile. Dans un premier temps en tout cas, mais la musique, les arts et les sciences, tout ce qui est de l’ordre du soin à la vie. Parce que précisément c’est ce qui manque le plus aujourd’hui dans l’esprit des hommes on dirait. Effet Marduk ? Continuation du trip d’Amon-Rah que tout est abstrait parce que la vraie vie commence après la mort ? Une folie.

Ea, porteur d’eau, dans un manifeste souci d’honnêteté complète, nous montre la nature exacte des dieux de l’ancien monde. Ils baisent, sont faillibles, mortels quoique dotés de très très longues vies, quasi immortels sur leur planète ils vieillisaient sur terre, mais survivaient à des centaines de générations humaines.

Et nous avons même le droit de comprendre pourquoi l’or est devenu la matière la plus précieuse sur terre quand elle est précisément celle avec laquelle, sur terre, on peut faire le moins de choses, la matière la moins utile donc. Mais sur Niburu c’est une autre affaire nous explique-t-il.

C’est extraordinaire vraiment.

Et tenons compte du fait que si quelqu’un avait lu ce texte au moyen-âge il aurait été dans l’incapacité de comprendre un traitre mot de ce récit tant la technologie y est présente et des descriptions du système solaire que nul ne peut effectuer à l’oeil nu depuis la terre, donc dans l’incapacité de voir la véracité et la précision incroyable de ces textes.

Enfin… vous verrez bien, mais je ne peux que trop recommander de lire ce texte stupéfiant que les longues années de traduction nous permettent aujourd’hui d’appréhender.

Tout y est, nous pouvons comprendre la boucle entière de ‘humanité depuis le déluge parce que Enki nous livra le récit anunaki d’avant le déluge et tout ce qui s’ensuivit en langage clouté. Il nous explique aussi que des langages différents furent appris aux hommes par les anunaki dans le souci que la pensée de Babylone ne les pervertisse pas tous.

Ea étant appelé  porteur d’eau par les Nibiriens, le maître de sagesse et le maître des arts et de la médecine et de l’irrigation, il nous fait furieusement penser à Hermès Trismégiste… mais aussi… à Lucifer… en déformé évidemment… sa sagesse remplacée par une malignité sans bornes… forcément une image dressée par les ennemis de la bonté dont Enki fit preuve tout au long des mémoires de son existence.
Une manière d’enfermer Enki sans doute dans la méfiance des aom et que ceux-ci se distancient de sa parole de sagesse, Enki signifiant exactment : prince de la terre, titre qu’il reçut par son père quand il arriva sur terre. Les anunaki furent les enseigneurs.

C’est la lignée de Marduk qui stipula que la vérité est la cause de la guerre, car la vérité nous libère et la pensée de soumission au Dieu des dieux, Marduk, Amon-Ra, nous apparaitrait pour ce qu’elle est, une belle supercherie.

Il y a une descendance de Marduk et des Igigi de mars qui rompèrent la voie des anciens en temps de l’âge du bélier que Marduk proclama sien. Tout ceci Enki nous l’explique. On dirait que cette lignée a tout fait pour tuer toute mémoire des anunaki et de leur véritable nature tandis que la mystification des hommes fut la suite de leur patient apprentissage des plus hautes connaissances anunaki. Leur mystification n’aura que produit une perte lente et inexorable de tous les essentiels qui portent une civilisation.

On ne peut être autrement que fasciné par le fait que le Christ ait annoncé le porteur d’eau en fin de l’ère des poissons, qui expliquerait tout ce qu’il en est du jugement et de l’histoire des hommes…Il avait connaissance du texte d’Enki apparemment et savait qu’il était le père de bien des choses sur terre, longtemps avant l’existence des hommes, son esprit s’éveillerait et se souviendrait parce qu son esprit contient toute l’histoire de A à Z et se contenterait de collecter les données qu’il peut trouver en son temps et d’assembler la vérité. Les esprits ne sauraient s’éteindre et Ea particulièrement attaché à l’histoire de l’humanité, forcément. Simplement parce que c’est ainsi que fonctionne un amoureux de la vérité quand on l’enterre vivant.

La vérité est simple quand on a l’humilité d’accepter les récits transmis et l’honnêteté de voir leur origine, contrairement à ce que disent les amateurs de chaos mental qui savent très bien bannir des éléments conscients pour rester dans une vision tronquée, amputée de ses « essences-ciel » de l’histoire.

Le récit d’Enki se termine précisément sur son questionnement si ayant été le premier être pensant à venir sur terre il serait aussi le dernier à la quitter. Le premier serait le dernier. il dit que les dieux reviendront et jugeront ce qui s’est poassé en leur absence, ceux qui dictent les destins reviendront pour un grand jugement. Stupéfiant. Comme une clarification de nos propres concepts. 

Il faut prendre connaissance de ce texte, ce sont des révélations longtemps attendues qu’on aurait voulu touver sous le sphynx avec toutes les données manquantes sur l’histoire. Elles font l’effet de douze crânes de cristal illuminant le parcours effectué par l’humanité et son origine.

TOUS, absolument tous les autres textes sont plus tardifs de millénaires et on y voit bien toutes les mystifications y être opérées, notamment assez systématiquement ce culte de la mort inventé par Marduk être introduit dans les récits qui perdent de plus en plus leur caractère de récit basique pour devenir des allégories et des mythes assez mortifères soyons francs… un dieu qui vous demande de tuer votre fils pour prouver votre loyauté… bref… ne peut que ressembler à Marduk.

C’est, excusez-moi, infiniment plus important que les performances que peuvent produire les hommes pour se distinguer de leurs semblables.

Ils semblent prisoniers surtout de cette même envie qu’avait Marduk de se proclamer Dieu au-dessus du père de tout, comme l’appelaient les anunaki et toutes les créatures pas complètement stupides qui constatent qu’elles ne se sont pas créées elles-mêmes et qui en acceptent AU MOINS cette part !! Le père de tout donc, le principe de vie siègeant au centre galactique comme en chaque coeur battant, Ka,disent les sumeriens. L’océan de sagesse qui provient de sa source et la myriade de mondes que son esprit fait naître.

il semble aussi que Marduk et les tenants de son culte mortifère, en observant la suite des siècles et même ces dernières années… voulurent faire payer et subir à son père… Enki… la solitude, le bannissement, le déshéritage princier, l’exclusion qu’il subit de la part des autres anunaki et l’enfermement au coeur de la grande pyramide. Tout cela figure dans le récit d’Enki, mais les éléments remis à leur juste place et Marduk renvoyé à sa folie des grandeurs.

Bonne journée, car devant les révélations d’Enki, qui demanderont des mois de digestion… la journée ne saura être autre chose que bonne. 😉

photo: visage sur mars – localisé syrtis major – une vraie oeuvre d’art n’est-ce pas ?

~ par bubbledom - Ea sur mars 3, 2009.

3 Réponses to “les tablettes du seigneur Enki : LA REVELATION !!!”

  1. parfait

    J'aime

  2. Très bien en effet…

    Oréade

    J'aime

  3. congratulation

    les tablettes du seigneur Enki : LA REVELATION !!! | Bubbledom’s Blog

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :