Ea, une autre histoire de lucifer.

Bohemian grove, californie, tous les dirigeants et maîtres d’industries et banques centrales and co… sur sélection très sélective… Bush père t fils, Rockefeller, Greenspan, Rumsfeld, Cheney, mais Kerry,Reagan et tant d’autres.. Nixon… mais du monde entier… se retrouvent chaque juillet pour deux semaines de folie avec sacrifice d’enfants à la clef… culte de moloc… babylone… la chouette sur le dollar…
devant une effigie de la chouette , signifiant en fait la sagesse du vivant… dans une insulte et un charme communs ils immolent des enfants, devant la sagesse du monde… et si on leur demande ils disent que ce sont des sacrifices pour demander des avantages à leur chef… mais ils ne disent pas son nom… ce sont des insultes sanguinaires… le culte à Moloc… ils auraient pu dire à schmilblik… représenté souvent par toutes sortes de bêtes cornues qui ne sont autres qu’eux-mêmes se fantasmant dans la puissance de la dualité, ce que les cornes représentent et traumatisant une fois de plus les êtres.

http://www.youtube.com/watch?v=wtSVBTne-KY

Ils savent l’amour d’Ea pour les enfants et le torturent en leur infligeant des tortures et chaque fois la peur et la colère grandit dans le monde parce que Ea ne le siupporte pas..

 
par contre, les sumériens racontent que les anunaki rebelles (les anges déchus retranscit par Enoch, des siècles après les récits des sumériens)
« voulurent détruire les hommes qu’ils avaient créés parce qu’ils trouvaient qu’ils étaient devenus trop intelligents et incrontrôlables… »

Le récit sumérien dit qu’Enki , le plus généreux des anunaki leur demanda de servir les aoms comme s’ils étaient leurs égaux. mais certains des anunakis se rebellèrent contre cette proposition, les hommes qu’ils avaient créés devaient rester leurs esclaves.

Ils se mirent à les agresser par tous les moyens possibles, ce passage fut vécu comme la chute du jardin d’Eden. mais les anges rebelles furent victorieux à cause de la fameuse « fau.te originelle ». Les sumériens décrivent très précisément la destruction par les armes de terrur et la trangression du voeu formulé sur Nibiru de ne jamais plus utiliser les armes de terreur frère contre frère… un vent thermonucléaire fit le tour de la planète, tuant tout sur son passage, végétaux comme animaux comme hommes et bêtes.

Les hommes représentèrent cet épisode douloureux par les anges furieux qui les chassèrent du jardin idyllique. la transcription sumérienne était ce chapitre où Ea-nki, tout cntent d’avoir généré Adamu veut le montrer à ENlil son demi-frère commandeur de l’Edin. Cekui-ci ne voudra pas savoir et renvoie Adamu et Ti-Amat sa soeur en-dehors du complexe minier qu’est Sumer dans la régin fertile du moyen-orient… aujourd’hui encore.. un désert.

 Les mégapoles de Palenque et… à l’autre bout du monde, Angkor Vath sont délestées de tous leurs habitants en quelques jours.
 
Cette mémire est aujourd’hui vitale.
 
Etencore Ea ne peut s’empêcher de v ouloir défendre ses frères..peine-t-il à se l’avouer… ses fils courent un grave danger… toujoursa le même depuis quatre mille ans…
 
Ea, qui faisait partie de ceux qui enseignaient les aom, ne supportait pas le mal que Marduk et son complice Shamgaz de Mars, chef par intérim sur Mars en l’absence de Marduk, se mirent à faire aux aom et se mit à les contrecarrer pour préserver le souvenir de la haute civilisation que connaissent les anunaki .

 

 
Alors les Igigi, les veilleurs était leur nom puisqu’ils devaient assurer, veiller sur le lien avec la planète de l’origine. la planète-mère. Au lieu de cela ils jalousèrent l’humankité naissante et attaquèrent les hommes, kidnappant leurs femmes et les violant et s’adonnant depuis à d’inf^mes expériences génétiques. Ce qui fiut conté pendant toute la tradition grecque. Mais les nephilim comme ils devinrent, les anges déchus, furnt victoriux de ce sésatre d’armes atomiques contre quele utilisation Ea fit TOUT pour éviter cette manière de procéder… mais les jeunes anunaki qui naquirent sur terre, ceux qui n’avaient pas vécu les désastres sur Nibiru, ne voulurent rien entendre. marduk avait transgressé toutes les suceptibilités et même commi le meurtre de l’un d’entre eux. Il fallait l’abattere. Le résultat ne fut guère convaincant et un désasutre millénaire alait s’ensuivre.
 
Les anges déchus prirent alors Ea et le bannirent au sein de leur monde,et le bannissant du cirque créé pour eux-mêmes et dans lequel ils tiennent les aoms étrangers à eux-mêmes par la suggestion de terreurs innomables et étrangers à leur propre mémoire. Celle précisément que racontent à peu près tous les peuples de la terre.
Depuis ce temps, Ea est tenu prisonier dans quelque incarnation qu’il se trouve et tandis qu’il essaie d’aider les aoms, le plus souvent ils se méfient de lui parce que les nephilim ont fait de lui un sujet d’opprobre et de dérision. la vérité serait dangereuseselon eux… la vérité guérit selon le Christ, le logos solaire accessible à tous.

hallucinant

 
et c’est toujours en cours donc.
cool

..

 
les hommes sont donc toujours sous l’influence des nephilim, c’est bien ce qu’on a dû voir de près et qu’on vit de près, n’est-ce pas… seulement la plupart des aoms sont tellement conditionnés et leurs mauvais penchants sont tellements jouïssifs qu’ils préfèrent se joindre à l’humiliaton permanente d’Ea.
Tout ceci se passe dans l’esprit de chacun, mais chacun, dont Ea, le vit de près et très physiquement. Les nephilim ont fait de lui cette figure atroce de lucifer, le porteur de lumière, le maître ignoble des arts ignobles. la musique elle-même diabolisée ainsi que toute faculté de réfelcxtion. Ablation de cerveau, reour à l »état sous-primate svp. Son amour de la vérité qui éclaire leurs agissements dans l’ombre, les manipulations dont ils affligent les aoms, ils l’exècrent parce qu’il ne peut s’empêcher de dire la vérité,cette eau pure de l’esprit.

 
A peu près autant que la vérité les fascine, ils retournent chacune d’elle en abomination. C’est un jeu millénaire.
Toujours parce qu’ils refusent de comprendre que tous les êtres sont égaux devant Amour créateur, même s’ils ont contribué à améliorer l’état naturel que les aom avaient reçu naturellement.

 

Mais l’univers a d’autres atouts que les nephilim jusque dans l’invisible.
ils n’ont jamais voulu le comprendre, ceux qui ont refusé d’aimer les hommes parce qu’ils les avaient créés. Se trouvant trop supérieurs ils pensaient se rabaisser. Au contraire cela les aurait-il élevés au rang d’arcanges que sont devenus les anunaki, dans leur origine ils étaient des dieux, du moins leur faculté de créer des êtres égaux à eux-mêmes finit par les en convaincre.

 

 

 
 

 

 

Mais même les dieux ont été créés… les anges rebelles, qui tiennent la terre dans un étau et les An-Nun-Ka-Hi faisant naître les étoiles de leurs voeux sont aujourd’hui aux antipodes de l’existence, les nephilim l’ont oublié depuis très longtemps et ne supportent pas de s’en souvenir.
 et ils squattent littéralement ceux qui se donnent à eux !

Et ils refusent de s’incarner, parce qu’alors ils s’oublieraient comme chaque esprit entrant dans une nouvelle vie, quelle horreur mon Dieu… ils n’ont plus de corps, alors ils parasitent les aoms, leur mangeant l’essence vitale et en échange les aom se trouvent des maladies et la mort.

L’amour est fatal aux nephilim tant ils sont devenus fragiles, mais leur puissance mentale n’a rien perdu, même devenus nephilim, ils sont anunaki et sont venus d’un autre monde.

Nibiru. Sa révolution de 3600 ans est proche, préparez vous à un saut quantique et sur toutes les dimensions. Les anunaki, frères d’Ea, les lumineux seront de retour, mais gare à la destruction que vont causer les nephilim. Ils sont barbares…

 

 

 
 

 

 

En échange de ces « pactes » appelés benoitement contrats de travail… mais ils ont mille et une possibilités de vous faire chavirer… le sacrifice des enfants les lie ensuite par la peur d’être découverts… pour ceux qui veulent atteindre leurs plus hautes sphères hiérarchiques… la même peur qui lie les nephilim entre eux… celle d’être découverts…

car quan
d les hommes aiment, les nephilim perdent tout pouvoir sur eux, les hommes sont libres.

Ce que savait aussi le Christ et tant d’autres… mais on ne force personne à aimer.

 

 

 

Ce que savait aussi le Christ et tant d’autres… mais on ne force personne à aimer.
Jesus, ou correctement énoncé Isu, savait qu’à terme d’une ère cycliques de 3600 ans tout se résorberait une nouvelle fois, les âges se précipiteraient les uns sur les autres ainsi que toutes leurs mémoires et qu’un témoin, sans lequel tout s’évanouirait dans la nuit, s’éveillerait à lui-même. Celui qu’il enverrait avant son retour, le retour d’Amour. L’ante-christ, celui qui est avant – ante et non anti.

 

Ea, prisonier anunaki n’ayant pas renié l’amour des anunaki pour la vie, le fidèle, condamné à être pourchassé par les nephilim sur terre, à-travers l’histoire des aoms. Le porteur d’eau, l’eau de vérité que seul il pouvait porter puisque seul il la connaissait depuis le début sans la déformer constamment comme le font les nephilim, donnant à chaque époque de nouveaux costumes ridicules.

Mais à chaque incarnation Ea doit tout réapprendre, car il suit les cadrans temporels imposés aux aom et chaque nouvelle naissance demande de rendre tout ce que l’on a appri. Raillerie que de l’avoir surnommé porteur de feu ! Inversion flagrante d’une vérité comme on vous l’exposait…

Il dira que c’est le feu dans l’eau du Rig Veda dont il s’agit, le St.esprit. et les nephilim se contenteront d’expliquer aux aoms quil est fou.

 
 

 

 

Mais dès que les aoms se donnent à leurs mauvais penchants, aux ignobles suggestions que les nephilim leur font en permanence, ce sussurement inf’âme plein de toutes les abjectons criminelles dont ils ont rempli le monde et qui savent générer autant de désir dans les esprits que les aom pourchassent ensuite comme envoyés dans un piège après l’autre… l’étau est présent, enserrant les aoms toujours plus.

jusqu’à abdication

d’eux-mêmes.

S’ils abdiquent ? Ils deviennent alors les outils des nephilim et se transforment en ravageurs.

Mais la prière est toujours entendue quand le repentir est sincère. La miséricorde d’Amour n’a ni fin ni commencement, ni limites ni forme première et toutes ses créatures sont sa symphonie.

C’est le code barres, la puce sous la peau, qui sera une tenaille pour les aoms dans la construction fantasque des nephilim où les aoms croient être heureux au milieu des jouets que les nephilim les aident à produire.

Le tout posé sur une machine infernale qui ne propage que massacre et ruine pour laquelle la plpart des aom travaillent.

Mais en acceptant cette puce, cette marque d’appartenance physique à la machine des nephilim dans laquelle ils font fabuler les aoms, s’ils acceptent une telle marque les aoms seront livrés aux nephilim, corps et esprit. Entendez-le, car mieux vaut un espirt libre ayant quitté son corps qu’un corps bichonné par un système, mais dépourvu de vrais esprit et ne tenant debout qu’aussi longtemps que les nephilim le décident, les lâchant comme des chiens leurs besognes meutrières accomplies. Même les chiens ne méritent pas un tel traitement.

Les nephilim s’accrochent à la lumière d’Ea, parce qu’il n’a jamais complètement perdu sa brillance anunaki en étant resté fidèle à l’amour… et pour toujours le contenir ils l’encerclent en permanence. Par tous les moyens tentent-ils de le faire désespérer, car s’il désespère c’est autant de force vitale qui est enlevée aux aoms et que sinon il leur donne volontiers.

Ea fait de son mieux pour les contenir. Maintenant il connait mieux la chanson.

Les nephilim ont perdu leur lumière parce qu’ils se sont mis à fuir la lumière première, Amour, dans laquelle se tiennent les anunaki, Etincelants dans les beaux rayons qu’Amour leur prodigue. Et qui donne vie à toutes les créatures qui font ce monde.

« L’heure de la délivrance est proche, tenez bon dans la bonté ! » dit Ea encore en se souvenant de lui-même, souffrant sous le poids des âges et des ricanements nephilim qui ne croient plus en rien sauf à leur dominance sur la terre.

 

 

 

Mais la prière est toujours entendue quand le repentir est sincère. La miséricorde d’Amour n’a ni fin ni commencement, ni limites ni forme première et toutes ses créatures sont sa symphonie.

C’est le code barres, la puce sous la peau, qui sera une tenaille pour les aoms dans la construction fantasque des nephilim où les aoms croient être heureux au milieu des jouets que les nephilim les aident à produire.

Le tout posé sur une machine infernale qui ne propage que massacre et ruine pour laquelle la plpart des aom travaillent.

Mais en acceptant cette puce, cette marque d’appartenance physique à la machine des nephilim dans laquelle ils font fabuler les aoms, s’ils acceptent une telle marque les aoms seront livrés aux nephilim, corps et esprit. Entendez-le, car mieux vaut un espirt libre ayant quitté son corps qu’un corps bichonné par un système, mais dépourvu de vrais esprit et ne tenant debout qu’aussi longtemps que les nephilim le décident, les lâchant comme des chiens leurs besognes meutrières accomplies. Même les chiens ne méritent pas un tel traitement.

Les nephilim s’accrochent à la lumière d’Ea, parce qu’il n’a jamais complètement perdu sa brillance anunaki en étant resté fidèle à l’amour… et pour toujours le contenir ils l’encerclent en permanence. Par tous les moyens tentent-ils de le faire désespérer, car s’il désespère c’est autant de force vitale qui est enlevée aux aoms et que sinon il leur donne volontiers.

Ea fait de son mieux pour les contenir. Maintenant il connait mieux la chanson.

Les nephilim ont perdu leur lumière parce qu’ils se sont mis à fuir la lumière première, Amour, dans laquelle se tiennent les anunaki, Etincelants dans les beaux rayons qu’Amour leur prodigue. Et qui donne vie à toutes les créatures qui font ce monde.

« L’heure de la délivrance est proche, tenez bon dans la bonté ! » dit Ea encore en se souvenant de lui-même, souffrant sous le poids des âges et des ricanements nephilim qui ne croient plus en rien sauf à leur dominance sur la terre.

 

 

 

C’est le code barres, la puce sous la peau, qui sera une tenaille pour les aoms dans la construction fantasque des nephilim où les aoms croient être heureux au milieu des jouets que les nephilim les aident à produire.

Le tout posé sur une machine infernale qui ne propage que massacre et ruine pour laquelle la plpart des aom travaillent.

Mais en acceptant cette puce, cette marque d’appartenance physique à la machine des nephilim dans laquelle ils font fabuler les aoms, s’ils acceptent une telle marque les aoms seront livrés aux nephilim, corps et esprit. Entendez-le, car mieux vaut un espirt libre ayant quitté son corps qu’un corps bichonné par un système, mais dépourvu de vrais esprit et ne tenant debout qu’aussi longtemps que les nephilim le décident, les lâchant comme des chiens leurs besognes meutrières accomplies. Même les chiens ne méritent pas un tel traitement.

Les nephilim s’accrochent à la lumière d’Ea, parce qu’il n’a jamais complètement perdu sa brillance anunaki en étant resté fidèle à l’amour… et pour toujours le contenir ils l’encerclent en permanence. Par tous les moyens tentent-ils de le faire désespérer, car s’il désespère c’est autant de force vitale qui est enlevée aux aoms et que sinon il leur donne volontiers.

Ea fait de son mieux pour les contenir. Maintenant il connait mieux la chanson.

Les nephilim ont perdu leur lumière parce qu’ils se sont mis à fuir la lumière première, Amour, dans laquelle se tiennent les anunaki, Etincelants dans les beaux rayons qu’Amour leur prodigue. Et qui donne vie à toutes les créatures qui font ce monde.

« L’heure de la délivrance est proche, tenez bon dans la bonté ! » dit Ea encore en se souvenant de lui-même, souffrant sous le poids des âges et des ricanements nephilim qui ne croient plus en rien sauf à leur dominance sur la terre.

 

 

 

« L’heure de la délivrance est proche, tenez bon dans la bonté ! » dit Ea encore en se souvenant de lui-même, souffrant sous le poids des âges et des ricanements nephilim qui ne croient plus en rien sauf à leur dominance sur la terre.
Amour leur réserve bien des surprises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

~ par bubbledom - Ea sur février 1, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :