extension illimitée de bilatérales ??

mais pourquoi diable les politiques nous prennent toujours pour des imbéciles ? En quel honneur camouflent-ils un objet aussi important que « l’extension illimitée des bilatérales » qui doit se discuter très sérieusement en faisant voter sur un autre objet ne concernant que la libre circulation avec la roumanie et la bulgarie.

C’est inadmissible. En quelque sorte le conseil fédéral risque un non juste par habitude de frauder.

N’y a-t-il donc plus autre chose que des extrémistes partout ? Parce que la « clause guillotine » est un mensonge puisque de toute façon les bilatérales trouvent un terme d’ici un an !!! Alors il faudrait reformuler l’avenir, voilà tout, pas un drame.

Pourquoi ne peuvent-ils donc envisager de reconduire durant sept ans comme la premier volet d’essai ?

Hormis jusement la libre circulation qui pose des problèmes d’immigration (50’000 allemands même dans une ville comme Zürich ça fait beaucoup) et cette volonté de dumping social, cette indécrotable sensation que ces gens ne nous défendent pas, ne travaillent pas pour nous mais pour le système commercial et cette manie qu’ils affichent de vouloir tordre la volonté populaire avec une votation ainsi tronquée.

C’EST IDIOT !!!

S’ils respectaient le peuple ils auraient eu un oui probablement massif et sans broncher de la population, sur les deux objets, s’ils étaient clairement signifiés et que leur intelligence soit honorée par les chambres fédérales. Mais non, ils faut qu’ils magouillent, qu’imperceptiblement ils pensent que l’optique de marché est la seule valable,existante et importante. Ce même marché qui est en train de montrer sa vrai nature impériale. ça rime assez mal avec la suisse ma foi et ils font toujours semblant de ne pas le comprendre ?

Mais les bilatérales c’est aussi l’introduction des passeports biométriques sécuritaires européens, les douaniers à l’intérieur du pays et des fouilles n’importe où n’0importe quand. QUi peut envisager cela sereinement ? que des désavantages que nous amène l’europe sans que nous fassions valoir pleinement notre rôle au sein de l’europe. ça me dégoute profondément. ça fait tellement longtemps qu’on le dit et que ces gens préfèrent nous regarder comme des demeurés.

Et ce dégout m’ammènera probablement à voter NON parce que je ne veux pas avoir la sensation que ces messieurs dames vendent l’avenir de nos enfants à ce système dictatorial commercial, qui oeuvre en plus pour les sionistes et qui montre tous les jours ses aspects profondément décadents et dégradants.

Le deal des bilatérales était en somme « on ne veut pas se mêler de ce problème de démocratie directe, on accepte les dictats de l’europe et on enfouit la démocratie directe aussi profondément à l’intérieur du pays que possible et on recommence le long laminage des esprits pour les endormir et bien leur montrer que devant l’avancée des multinationales personne ne saurait se mettre en travers, ce sont elles qui gouvernenent le monde et le peuple n’a qu’à s’en accomoder »

Mais les outils de la démocratie directe doivent être publiquement défendus, c’est leur job, ils sont payés pour cela !! Et au lieu de cela ils nous prennent pour des cons ces gens supérieurs et organisent un vote qui ne pourra QUE dénigrer le vote populaire parce que le résultat du vote sera incompréhensible !!!

On ne pourra dire pourquoi les gens votent ni oui ni non.

Mais de camoufler une extension des bilatérales à l’infini, un pareil absolutisme est absolument contraire aux habitudes de la mesure helvétique et nous les font apparaitre comme des traitres, encore.

En ne nous traitant pas en adultes responsables ils montrent qu’ils ne sont pas des adultes repsponsables de l’avenir de leurs propres enfants et voudraient juste continuer leurs petites affaires jusqu’è la fin du monde et laisser envahir le pays de fait donnant aux suisses l’impression de ne plus être chez eux.

Ils vont je pense récolter un gros non pour cette parodie de vote. Je répète il sera en cas de non, impossible de l’interpréter. C’est pile ce que j’appellerais une tricherie obscène.

Mais on peut vous le dire déjà ce qu’un non signifierait: remettre les bilatérales sur la table, revoir chaque paragraphe et l’étendre pour un certain nombre d’années et non menacer de guillotine ou de reconduction indéfinie. C’est ce point précis qui leur vaudra un NON je pense et je l’espère.

et on rediscutera, où est le rpoblème ? Si on avait à faire à une tyranie avec laquelle on ne peut discuter le choix serait simple, on ne travaille pas avec des bourreaux, donc niet bilatérales, on cherche d’autres partenaires, il y en a beaucoup. Mais si on discute entre gens civilisés on trouve de nouveaux accords, éventuellement ceux qui fonctionnent déjà on les garde.

MAIS ON NE SE FOUT PAS OUVERTEMENT DE LA GUEULE DES GENS SANS EN PAYER LE PRIX

et c’est exactement ce qu’ils ont risqué en ricacant à leurs réunions ministrielles qu’ils sont quand même très malins de coincer le peuple dans un non-choix. Ils ont peur de l’inconnu ? menacent de détruire des emplois ? Mais nous n’aimons déjà pas qu’on nous parle de « faire de l’emploi » à n’importe quel prix, nous n’avons pas besoin d’être occupés, nous avons beaucoup de savoir faire, nous ne permettrons pas d’être ainsi asservis en béats.

L’inconnu pour nous serait de perdre la démocratie directe, le vrais inconnu. pas de se débarasser de gens qui ne songent qu’à faire tomber tout le monde à un rang d’esclaves de travail.

Et si cela ne leur plait pas ON LES REMPLACERA.

Et si le peuple vote oui à cet objet fallacieux , cette tromperie complète, ce foutage de gueule, c’est que les suisses ont perdu toute volonté d’exister à part entière et ne se perçoivent plus que comme des entités fictives, propriétés de firmes et on sculptera une belle tombe à Kastalia – ci-gît la confédération helvétique.

Il serait quand même urgent de résister chacun à ces mauvais penchants qui font qu’on projette la bêtise sur l’autre en ne se rendant pas compte que ce que l’on projette c’est soi-même.

Le parlement nous prend pour des idiots ? Et donc ils nous mettent devant un vote idiot ?

Le mieux serait encore de le boycotter. ce que nous ne pouvons pas faire, car ils diraient alors que nous ne voulons plus de la démocratie directe. Comment peut-on être aussi tordus ? ? ?

Il n’y a donc pas UN politicien intègre ? Qui ne se voit pas comme un sbire impérial sioniste ? Qui peut parler ouvertement au peuple et se considérer comme l’un d’entre eux ? ? Mais c’est aux lanternes qu’ils iront s’ils continuent !

Ce sera un non et contrairement à l’effondrement de tout, ce sera l’occasion de reformuler, de repréciser, d’affiner les bilatérales.

Travail qu’ils voudraient apparemment bâcler en précipitant une décision contre une autre. Lamentable quand ce travail ils auraient dû le faire de toute façon dans une année, ce vote n’aurait-il pas lieu.

Ce ont les politiques qui se tirent une balle dans le pied en agissant contre les citoyens. La suisse n’a pas grand chose à perdre d’u NON à venir. Au contraire d’un OUI qui signera la fin de l’indépendance psychologique du pays.

Ce qui est inadmissible c’est de vouloir forcer la main et de rendre ces bilatérales éternelles.

Tout en camouflant un vote ’une telle conséquence derrière un autre objet relativement insignifiant.

M
ais revenir en arrière ensuite serait quasi-impossible. D’office et de manière définitive nous voilà intégrés à la communauté, sans avoir de ministres y défendant nos intérêts et sans avoir donc aucun mot à dire, devoir se plier aux directives européennes et perdre la souveraineté ainsi, bêtement.

C’est inadmissible.

Si vous n’avz toujours pas compris qu’une guerre se livre entre les firmes multinationales et les souverainetés citoyennes et que ces lobbys détruisent tout sur leur passage et vont aller jusqu’à rendre les gens vraiment esclaves alors c’est que je ne peux vraiment plus rien pour vous.

Regardez ce document pour votre instruction à la putainerie impérialiste qu’est le système commercial libéral pris comme une évidence naturelle par PURE FLEMMARDISE.

Il ne nous faut pas plus d’emploi abstrait et infect d’usine mais poursuivre une optique qui baisse effectivement le chômage en encourageant l’entreprise familiale et artisanale.

Inversément, se plier aux éléments coercitifs de l’europe produit juste l’effet inverse, nous prive seulement de droits de décision et transforme tous les pays en étables productives. C’est inadmissible. mais pourquoi diable les politiques nous prennent toujours pour des imbéciles ? En quel honneur camouflent-ils un objet aussi important que « l’extension illimitée des bilatérales » qui doit se discuter très sérieusement en faisant voter sur un autre objet ne concernant que la libre circulation avec la roumanie et la bulgarie.

C’est inadmissible. En quelque sorte le conseil fédéral risque un non juste par habitude de frauder.

N’y a-t-il donc plus autre chose que des extrémistes partout ? Parce que la « clause guillotine » est un mensonge puisque de toute façon les bilatérales trouvent un terme d’ici un an !!! Alors il faudrait reformuler l’avenir, voilà tout, pas un drame.

Pourquoi ne peuvent-ils donc envisager de reconduire durant sept ans comme la premier volet d’essai ?

Hormis jusement la libre circulation qui pose des problèmes d’immigration (50’000 allemands même dans une ville comme Zürich ça fait beaucoup) et cette volonté de dumping social, cette indécrotable sensation que ces gens ne nous défendent pas, ne travaillent pas pour nous mais pour le système commercial et cette manie qu’ils affichent de vouloir tordre la volonté populaire avec une votation ainsi tronquée.

C’EST IDIOT !!!

S’ils respectaient le peuple ils auraient eu un oui probablement massif et sans broncher de la population, sur les deux objets, s’ils étaient clairement signifiés et que leur intelligence soit honorée par les chambres fédérales. Mais non, ils faut qu’ils magouillent, qu’imperceptiblement ils pensent que l’optique de marché est la seule valable,existante et importante. Ce même marché qui est en train de montrer sa vrai nature impériale. ça rime assez mal avec la suisse ma foi et ils font toujours semblant de ne pas le comprendre ?

Mais les bilatérales c’est aussi l’introduction des passeports biométriques sécuritaires européens, les douaniers à l’intérieur du pays et des fouilles n’importe où n’0importe quand. QUi peut envisager cela sereinement ? que des désavantages que nous amène l’europe sans que nous fassions valoir pleinement notre rôle au sein de l’europe. ça me dégoute profondément. ça fait tellement longtemps qu’on le dit et que ces gens préfèrent nous regarder comme des demeurés.

Et ce dégout m’ammènera probablement à voter NON parce que je ne veux pas avoir la sensation que ces messieurs dames vendent l’avenir de nos enfants à ce système dictatorial commercial, qui oeuvre en plus pour les sionistes et qui montre tous les jours ses aspects profondément décadents et dégradants.

Le deal des bilatérales était en somme « on ne veut pas se mêler de ce problème de démocratie directe, on accepte les dictats de l’europe et on enfouit la démocratie directe aussi profondément à l’intérieur du pays que possible et on recommence le long laminage des esprits pour les endormir et bien leur montrer que devant l’avancée des multinationales personne ne saurait se mettre en travers, ce sont elles qui gouvernenent le monde et le peuple n’a qu’à s’en accomoder »

Mais les outils de la démocratie directe doivent être publiquement défendus, c’est leur job, ils sont payés pour cela !! Et au lieu de cela ils nous prennent pour des cons ces gens supérieurs et organisent un vote qui ne pourra QUE dénigrer le vote populaire parce que le résultat du vote sera incompréhensible !!!

On ne pourra dire pourquoi les gens votent ni oui ni non.

Mais de camoufler une extension des bilatérales à l’infini, un pareil absolutisme est absolument contraire aux habitudes de la mesure helvétique et nous les font apparaitre comme des traitres, encore.

En ne nous traitant pas en adultes responsables ils montrent qu’ils ne sont pas des adultes repsponsables de l’avenir de leurs propres enfants et voudraient juste continuer leurs petites affaires jusqu’è la fin du monde et laisser envahir le pays de fait donnant aux suisses l’impression de ne plus être chez eux.

Ils vont je pense récolter un gros non pour cette parodie de vote. Je répète il sera en cas de non, impossible de l’interpréter. C’est pile ce que j’appellerais une tricherie obscène.

Mais on peut vous le dire déjà ce qu’un non signifierait: remettre les bilatérales sur la table, revoir chaque paragraphe et l’étendre pour un certain nombre d’années et non menacer de guillotine ou de reconduction indéfinie. C’est ce point précis qui leur vaudra un NON je pense et je l’espère.

et on rediscutera, où est le rpoblème ? Si on avait à faire à une tyranie avec laquelle on ne peut discuter le choix serait simple, on ne travaille pas avec des bourreaux, donc niet bilatérales, on cherche d’autres partenaires, il y en a beaucoup. Mais si on discute entre gens civilisés on trouve de nouveaux accords, éventuellement ceux qui fonctionnent déjà on les garde.

MAIS ON NE SE FOUT PAS OUVERTEMENT DE LA GUEULE DES GENS SANS EN PAYER LE PRIX

et c’est exactement ce qu’ils ont risqué en ricacant à leurs réunions ministrielles qu’ils sont quand même très malins de coincer le peuple dans un non-choix. Ils ont peur de l’inconnu ? menacent de détruire des emplois ? Mais nous n’aimons déjà pas qu’on nous parle de « faire de l’emploi » à n’importe quel prix, nous n’avons pas besoin d’être occupés, nous avons beaucoup de savoir faire, nous ne permettrons pas d’être ainsi asservis en béats.

L’inconnu pour nous serait de perdre la démocratie directe, le vrais inconnu. pas de se débarasser de gens qui ne songent qu’à faire tomber tout le monde à un rang d’esclaves de travail.

Et si cela ne leur plait pas ON LES REMPLACERA.

Et si le peuple vote oui à cet objet fallacieux , cette tromperie complète, ce foutage de gueule, c’est que les suisses ont perdu toute volonté d’exister à part entière et ne se perçoivent plus que comme des entités fictives, propriétés de firmes et on sculptera une belle tombe à Kastalia – ci-gît la confédération helvétique.

Il serait quand même urgent de résister chacun à ces mauvais penchants qui font qu’on projette la bêtise sur l’autre en ne se rendant pas compte que ce que l’on projette c’est soi-même.

Le parlement nous prend pour des idiots ? Et donc ils nous mettent devant un vote idiot ?

Le mieux serait encore de le boycotter. ce que nous ne pouvons pas faire, car ils diraient alors que nous ne voulo
ns plus de la démocratie directe. Comment peut-on être aussi tordus ? ? ?

Il n’y a donc pas UN politicien intègre ? Qui ne se voit pas comme un sbire impérial sioniste ? Qui peut parler ouvertement au peuple et se considérer comme l’un d’entre eux ? ? Mais c’est aux lanternes qu’ils iront s’ils continuent !

Ce sera un non et contrairement à l’effondrement de tout, ce sera l’occasion de reformuler, de repréciser, d’affiner les bilatérales.

Travail qu’ils voudraient apparemment bâcler en précipitant une décision contre une autre. Lamentable quand ce travail ils auraient dû le faire de toute façon dans une année, ce vote n’aurait-il pas lieu.

Ce ont les politiques qui se tirent une balle dans le pied en agissant contre les citoyens. La suisse n’a pas grand chose à perdre d’u NON à venir. Au contraire d’un OUI qui signera la fin de l’indépendance psychologique du pays.

Ce qui est inadmissible c’est de vouloir forcer la main et de rendre ces bilatérales éternelles.

Tout en camouflant un vote ’une telle conséquence derrière un autre objet relativement insignifiant.

Mais revenir en arrière ensuite serait quasi-impossible. D’office et de manière définitive nous voilà intégrés à la communauté, sans avoir de ministres y défendant nos intérêts et sans avoir donc aucun mot à dire, devoir se plier aux directives européennes et perdre la souveraineté ainsi, bêtement.

C’est inadmissible.

Si vous n’avz toujours pas compris qu’une guerre se livre entre les firmes multinationales et les souverainetés citoyennes et que ces lobbys détruisent tout sur leur passage et vont aller jusqu’à rendre les gens vraiment esclaves alors c’est que je ne peux vraiment plus rien pour vous.

Regardez ce document pour votre instruction à la putainerie impérialiste qu’est le système commercial libéral pris comme une évidence naturelle par PURE FLEMMARDISE.

Il ne nous faut pas plus d’emploi abstrait et infect d’usine mais poursuivre une optique qui baisse effectivement le chômage en encourageant l’entreprise familiale et artisanale.

Inversément, se plier aux éléments coercitifs de l’europe produit juste l’effet inverse, nous prive seulement de droits de décision et transforme tous les pays en étables productives. C’est inadmissible.

http://www.youtube.com/watch?v…

http://www.youtube.com/watch?v…

~ par bubbledom - Ea sur janvier 30, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :