ainsi sommes-nous un kaleidoscope de l’être

Déambulant dans un supermarché où tout est chiffré pesé, numéroté, chaque créature en fruit ou en espèce, nous slalomons entre les lieux publics et les lieux privés, la faune slalome avec nous et les troupeaux sont emmenés aux abattoirs, de temps en temps un ouragan ne supporte plus ces couloirs de l’information ni leurs mensonges qui torturent l’âme et saute les digues entre les lieux publics et les lieux prvés il y a les marchands qui nous vendent jusqu’aux pavés menant de l’un à l’autre des édifices et nous sommes ceux qui peinent à tailler les pavés et ceux qui font lever le pain dessus, nous sommes ceux qui plantent les germes et ceux qui récoltent, ceux qui taillent la bâtisse en eux-mêmes, ceux qui supportent les coups qui tailent leur diamant au milieu du charbon haineux et obscur qui ne veut rien savoir des lumières, ceux qui veillent à l’amour, l’unique mètre de l’unique maître, nous sommes les ouvriers de la dernière heure, les ouvriers du coeur flamboyant.

~ par bubbledom - Ea sur février 3, 2008.

Une Réponse to “ainsi sommes-nous un kaleidoscope de l’être”

  1. Les marchands……..du temple…….???????

    PS : heureusement, je fais les supermarchés….
    Petit clin d’oeil ….. j’aime beaucoup ce texte !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :